MAISONS-ALFORT / AVANT-APRES 1920-2018

Nous sommes en direction de Créteil, à l’embranchement entre la rue Jean Jaurès et l’avenue Léon Blum (nationale 6). Au premier plan à droite, la rue Pelet de la Lozère.

Fait assez rare, tous les immeubles présents à droite sont encore là de nos jours, certaines façades sont juste différemment décorées. De l’autre côté de la rue, le décor n’a pas changé non plus puisqu’il s’agit de l’usine Springer, bien connue des Maisonnais car implantée à cet endroit depuis le XIX° siècle.

Le seul changement notable entre les deux époques reste la déviation réalisée vers 1955 afin de désengorger le centre de la commune. On voit nettement sur le cliché de 1920 que la rue allait tout droit et sur la vue de 2018 que la route amorce à cet endroit un tournant. Cette déviation a entrainé la destruction de la dernière aile du château de Rhégat (aujourd’hui le musée de Maisons-Alfort), les observateurs attentifs remarqueront les anciennes fenêtres murées sur le mur situé le long de l’avenue Léon Blum, au coin avec la rue Victor Hugo.

A noter que le tramway stationné à son terminus portait le numéro 24 et qu’il s’agit bien de la ligne désormais exploitée par le bus 24 mais qui s’arrête désormais à la station « Ecole vétérinaire de Maisons-Alfort ».